Mardi 4 juin 2013, par Lydie

LA MINE DE PLOMB ARGENTIFÈRE
Le gisement de plomb argentifère du vallon du Fournel a été
l’objet d’une exploitation florissante au Moyen-Âge (Xe-XIIIe siècles).
À l’aide de la technique de creusement par le feu les travaux se
sont enfonçés jusqu’à 100 m du jour. L’argent extrait a alimenté les
ateliers monétaires d’Embrun, de Cesana et de Grenoble.
Puis durant la révolution industrielle, entre 1785 et 1908, plusieurs
compagnies minières se sont succédées pour achever d’extraire le
minerai jusqu’à 300 m sous les versants de la montagne. Une usine
a été édifiée au fond des gorges du Fournel et l’activité minière
occupait jusqu’à 500 personnes.
Depuis 1992 le site fait l’objet de fouilles archéologiques et de
chantiers de bénévoles visant à réhabiliter ce patrimoine industriel.
VISITE